3ème forum de l’Association Rif pour le Développement (ASSORIF)

Fidèle à sa mission participative au développement durable dans la région du Rif, consciente de l’importance d’exploiter les potentialités naturelles et humaines dont jouit la ville de Nador et dans le but de mettre en valeur les ressources historiques et touristiques du territoire rifain, l’Association Rif pour le Développement (ASSORIF) a organisé le 3ème forum de Kaliya sous le thème « Nos potentialités pour notre futur ».

Le choix de Kaliya est jugé par son rôle historique à travers Tazouda, Gassassa et Rusadir (Mélilla) qui sont parmi les plus anciennes villes non seulement au Maroc mais aussi tout au long la méditerranée. 

Region Rif au Maroc
Region Rif au Maroc

Cette manifestation s’est étalée sur 2 jours :

la région du Rif : Le 25 mars 2006 réservé à la phase « théorique » : Un séminaire sur l’histoire de Tazouda a eu lieu à la maison de la Jeunesse et de Sport à Zegangan en présence du Bacha de Zegangan et le vice-président du conseil municipal de Nador qui a rappelé, lors son intervention d’ouverture, du rôle primordial des associations, malgré les problèmes financiers, à la contribution au développement local de la société civile et a remercié l’Association Rif pour ses initiatives qui sont devenues un comportement quotidien. Il a exprimé à la fin de son intervention son optimisme envers les bons résultats du travail associatif vu son efficacité à côté des secteurs publics et privés.

Les participants ont ensuite voyagé dans le passé historique de la région de Tazouda en compagnie de monsieur Youssef SAÏDI membre de l’association ASSORIF et professeur chercheur. Il a avoué que l’histoire n’est pas de sa spécialité mais l’appartenance et l’amour qu’il porte à sa région étaient des facteurs suffisants pour entamer sa recherche dans l’histoire de Tazouda qui a été réussie sur tous les plans.Il ajoute qu’on n’arrive pas à croire qu’on a un passé, une civilisation, une histoire,. La preuve c’est que le nom de Tazouda a failli disparaître d’où l’idée d’organiser ce forum pour faire revivre ce site historique et créer un lieu de discussion, d’échange et de partage autour de questions qui se posent.

Monsieur Youssef SAÏDI avait recours au vidéo projecteur pour décrire d’une manière précise le site qui prend d’autres noms comme Jbel Tazouda, Jbel Kaliya ou aussi Jbel Sidi Hmad Oulhaj (combattant andalous après l’occupation de Gassassa), il est situé à 12 km de Zegangan sur les montagnes de Gourougou à 600 m d’altitude. La mémoire de la région retient surtout l’étape de Bni Mrin, Bni Ouattas qui ont habité et gouverné cette région.

Voici Tazouda en bref : la région du Rif

  • Refuge du leader numide Yugurtha suite à l’invasion des romains
  • Détruite par Maysour Alobaydi en 934 et reconstruite par l’andalou Salah Ibn Abi Laafya.
  • Démolit par les soldats de Jaouhar Skali en 958
  • Reconstruite en 1066 par le roi andalou Ibn Idriss pour stopper l’avancement des Almoravides
  • Reconstruite par les Marinides puis détruite à nouveau
  • Reconstruite par Ali Lattar de Grenade après l’occupation de la ville de Gassassa (début du 16ème siècle), puis détruite à nouveau
  • Participation de toutes les tribus de Kaliya à sa reconstruction en 17ème siècle puis détruite avec le temps
  • Ils ont écrits de Tazouda : Antonio Guerilli, Leon l’Africain, Ibn Khaldoun, Albikri, Ibn Haukal.

Monsieur Youssef SAÏDI a profité de cette occasion pour inviter les jeunes à rechercher au fond de l’histoire de leur région parce que les recherches actuelles ne sont pas sûres à 100 % et la visite sur terrain est indispensable pour découvrir la valeur de ce joyau tant abandonné et savoir plus sur le site.

Les qtatistique du Région Rif


Fin de l’intervention de monsieur Youssef SAÏDI .

la région du Rif : La parole est ensuite transmise aux auditeurs pour participer avec leurs questions, recommandations et suggestions : C’est un moment de grande fierté pour nous de voir des jeunes s’intéressant à la connaissance approfondie de leur région.

Le séminaire était très riche en matière historique, il a permis de mettre en valeur nos puissances, capacités et potentialités historiques qu’il faut exploiter au futur proche en matière touristique au niveau local, régional, national et international.

Un appel aux autorités et aux acteurs actifs de la société civile pour s’en rendre compte.

La clôture du séminaire a été marquée par un tableau dédié à l’association ASSORIF sur lequel l’artiste local Abdelhafid KHATIRI a dessiné en quelques minutes seulement Tazouda.

La deuxième partie « pratique » du 3ème forum de Kaliya s’est déroulée dimanche 26 mars 2006 sur place au site de Tazouda. Le beau temps était au rendez-vous, une seule destination pour plus de 300 véhicules : le site de Tazouda.

Les organisateurs ont réservé de vastes espaces pour familles et autres pour enfants pour assister à un spectacle sans précédent animé par les animateurs de l’associations ASSORIF, les élèves de l’école Sidi Amed Abdessalam de Zegangan, les bourgeons de l’école privée Afak de Béni Ensar, le groupe du mouvement de l’enfance populaire.

la région du Rif Devant plus de 1000 personnes, pendant toute la matinée et après la récitation du Coran et l’intervention du président de la commune de Ihaddaden et celle du secrétaire général de l’association ASSORIF monsieur El Hadi EL OUARTI, où ils ont rappelé des objectifs du forum et son importance, se sont succédés sketchs, chansons, poèmes, danses, blagues, devinettes et animations auxquelles le public était convié et ce, en présence du Bacha de Zegangan, le Caïd de Béni Bouyafrour, le commandant de la gendarmerie royale (Zegangan), des représentants d’une association espagnole anti-raciste (Melilla) et ceux des associations locales dont AESVT-N et ADSOC.

Les organisateurs ont profité de la pause de déjeuner pour sensibiliser les enfants et les adultes à la protection de l’environnement tout en ramassant les déchets, les restes alimentaires, les épluchures de fruits et légumes,.etc. et les mettre aux endroits (appropriés !?!). Objectif : garder le site de Tazouda propre.

En parallèle de ces animations culturelles et artistiques, d’autres activités à titre sportif ont eu lieu sur la bonne pelouse du site de Tazouda : matchs de football et une série de mouvements dans l’art martial.

La fin de la journée a été exclusivement consacrée à visiter les différents ponts du site de Tazouda. Cette tournée a été guidée par le fils de la région, le professeur Youssef SAÏDI, qui a montré aux intéressés, d’une façon concrète, les monuments remarquables de la région et les événements qu’elle a vécus à travers l’histoire.

En attendant un 4ème forum l’année prochaine, probablement à Gassassa d’après monsieur El Hadi El Ouarti, voici un autre site historique qui s’ajoute à la trésorerie touristique de la ville de Nador.

Grâce à l’association ASSORIF, beaucoup de gens cherchant le calme, en famille ou en solo, viennent de découvrir pour la première fois ce joyau de verdure, montagnes, forêt et nature intacte.

Alors, n’allez pas loin ! Le site de Tazouda, en plus de son histoire, constitue un endroit formidable pour le divertissement et le délassement, c’est bientôt les vacances .

À propos tarbiyamaroc

Vérifiez aussi

Didactis, 1er salon des équipements didactiques et pédagogiques

Didactis, 1er salon des équipements didactiques et pédagogiques

La première édition de DidacTis, le Salon des Equipements Didactiques et Pédagogiques aura lieu du 23 …

2 Commentaires

  1. Hello,

    Download club, radio music: https://0daymusic.org
    MP3/FLAC, Label, LIVESETS, Music Videos, TV Series.

    Best regards,
    0day MP3s

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *